À lire sur Ndq Laurentides
  http://lu.NouvellesDuQuartier.com
  Daniel Jacques - Publié le 23/06/2013
 
   
  La Saint-Jean Baptiste, le dernier retranchement de notre identité
 
 

Un texte de Daniel Jacques

Notre identité est-elle retranchée dans le dernier bastion qui puisse la protéger? Il semble que c’est le cas. Nos valeurs et nos traditions se perdent dans les méandres de la civilisation moderne. De plus, la population vieillissante n’aide en rien notre cause. Notre économie non plus.

Transmettre nos traditions
La Saint-Jean comme on l’appelle communément n’est pas seulement une journée pour prendre un coup. Elle est aussi une occasion de se remémorer et de transmettre aux générations qui nous suivent ce qui fait de nous des québécois. Encore faut-il le savoir. Depuis longtemps nous avons mis de côté la connaissance du passé au profit de celle de l’avenir. Pourtant la source de notre identité est belle et bien ancrée dans les expériences du vécu de notre peuple. La population vieillit à une vitesse effarante. Elle nous quitte avec tout son savoir, toute sa culture. Parce que nous ne nous intéressons guère aux choses d’avant nous allons devoir poursuivre notre évolution avec des livres auxquels il manque des pages entières.

Sans oublier qu’outre le départ de ceux qui nous ont précédés il y a aussi ceux qui se joignent à nous. Eux aussi contribuent à l’évolution de notre société. Avec l’implantation de nouveaux arrivants dans toutes les régions du Québec, il ne prendra pas cent ans avant que leur contribution au niveau culturel et social se fasse sentir. D’ailleurs ce n’est pas d’hier que cela se produit puisqu’en fait nous sommes un peuple d’immigrant à prime abord et que notre société fut bâtie à même les efforts de ces derniers. Qu’ils soient français, anglais, italiens, grecs et j’en passe tellement il y en a, ils ont fait du Québec ce qu’il est aujourd’hui.

Rappel historique de la fête de la Saint-Jean
D’ailleurs, en parlant de culture d’origine différente savons-nous vraiment ce qu’est la Saint-Jean-Baptiste? Probablement que ce que nous en savons est bien peu comparé à la vérité. L’Église a d’abord institué celle fête afin de contrer les quelques fêtes païennes qui se tenaient chez les peuples du Nord de l’Europe au début de la chrétienté. Les feux de la Saint-Jean ont d’abord été une tradition celtique. Chez les druides des iles britanniques il était coutume d’allumer des feux dans toutes les peuplades. De grands feux allaient servir de purification de l’âme de ceux qui allaient oser les traverser. Si les plus hardis réussissaient à passer à travers le feu et en ressortaient indemnes ils étaient lavés de leurs mauvaises actions de l’année. Les campagnes d’Angleterre s’illuminaient alors de nombreux foyer en plein air. Des chants et des incantations gardaient éveillés les paysans toute la nuit. Voilà pourquoi les premières églises chrétiennes ont tenu à célébrer l’anniversaire de St-Jean en même temps que celle de la purification chez les Celtes.

Une occasion de célébration populaire
Toutes ces fêtes dont je n’ai pas fait la liste exhaustive sont en sommes une occasion de célébrer et de partager. Une journée où tout le monde se tourne vers l’autre dans une confrérie si rare de nos jours qu’elle est d’une importance capitale pour notre société. Elle est aussi le moment idéal pour se raconter nos histoires. Celles de notre propre passé ainsi que celle de nos aïeux. Celles d’ici et d’ailleurs. Partout au Québec se tiendront des célébrations populaires sans exceptions. Il faut en profiter pour s’intéresser à notre histoire, à notre culture. Il est impératif de plonger notre regard dans la vie passée de nos aînés. Allons les chercher et invitons-les à notre fête et écoutons ce qu’ils ont à nous dire, car notre savoir collectif sera garant de notre avenir. Elle est là notre identité. Elle n’est pas dans les lois sur l’affichage, elle n’est pas dans nos règles d’immigration, elle n’est pas non plus dans les publicités télés. Elle est dans notre cœur et dans notre souvenir, car au Québec on se souvient.

Bonne Saint-Jean à tous!!

 
  Auteur : Daniel Jacques - Auteur
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://lu.NouvellesDuQuartier.com/w/300
 
Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
  Lire l'article complet sur Ndq Laurentides
  http://lu.NouvellesDuQuartier.com
  Daniel Jacques - Publié le 23/06/2013
 
   
  La Saint-Jean Baptiste, le dernier retranchement de notre identité
 
 

Notre identité est-elle retranchée dans le dernier bastion qui puisse la protéger? Il semble que c’est le cas. Nos valeurs et nos traditions se perdent dans les méandres de la civilisation moderne. De plus, la population vieillissante n’aide en rien notre cause. Notre économie non plus.

  (...) Lire l'Article complet avec photos couleurs grand format en ligne !
 
  Auteur : Daniel Jacques - Auteur
Compagnie/Organisation :
Tél. :
Adresse civique :
Courriel :
Page Web : http://lu.NouvellesDuQuartier.com/w/300
 
 

NouvellesDuQuartier.com : Votre journal citoyen

Écrire, lire, partager, se connaître, et se faire connaître dans le voisinage

VOS ARTICLES | VOTRE PAGE WEB | VOTRE MISE EN VALEUR

 
 
(Conseils impression) Imprimer - À afficher / distribuer dans le voisinage / quartier
Il est préférable de cliquer (dans le menu de votre fureteur) sur "Fichier > Aperçu Impression" pour ensuite ajuster la mise en page (menu) pour que tout tienne sur une seule page.